YOUTH GREEN JOBS - DES EMPLOIS VERTS POUR LES JEUNES


YOUTH GREEN JOBS - DES EMPLOIS VERTS POUR LES JEUNES

YOUTH GREEN JOBS FUNDING OPPORTUNITY // POSSIBILITÉS DE SUBVENTIONS POUR DES EMPLOIS VERTS POUR LES JEUNES

YOUTH GREEN JOBS FUNDING OPPORTUNITY (Updated January 19, 2018)

Wage subsidies (50%) will be available for Summer 2018 and Summer 2019 for municipalities and other organizations to hire Youth for Green Jobs

CPRA is pleased to announce that it is now officially entering into an agreement with the Government of Canada to administer elements of the Summer Work Experience Green Jobs program. Specifically, this signed agreement recognizes CPRA as one of the sector leader of this Program in the following target areas: municipalities and other sector partners (non-profit parks organizations, conservation authorities).

As one of the program leads for municipalities and other sector partners, CPRA will administer the provision of government wage subsidies (50%) to create 1,000 Green Jobs for youth in the summers of 2018 and 2019. Of note, in this context, the definition of a ‘green’ job is broad, including park horticulture and landscaping, parks operations, parks planning, parks technicians, biodiversity, outdoor play/park facilitators, parks ambassadors or interpreters. The jobs are to be ‘new’ but some flexibility does exist in this area.

The wage subsidy will be capped at $5,712.00 for each youth/job, a contribution that will be matched by the employer. While employers are welcome to set their own wages, the contribution offered by the government (via CPRA) is capped at $ 5,712.00 per youth/job. The work terms can be 4-16 weeks long. Youth are defined as those being 18-30 years of age.

This CPRA effort is part of the overall Government of Canada commitment outlined in the 2017 Federal Budget that committed to creating 15,000 new ‘green’ jobs for young Canadians.

CPRA is committed to making this process flexible, efficient and positive for all sectors.

Further details, including applications and guidelines, will be released in the first week of February 2018.

POSSIBILITÉS DE SUBVENTIONS POUR DES EMPLOIS VERTS POUR LES JEUNES (DERNIÈRES NOUVELLES EN DATE DU 19 JANVIER 2018)

Les municipalités pourront bénéficier de subventions couvrant la moitié des salaires pour les emplois d’été verts occupés par des jeunes en 2018 et 2019.

L’ACPL est heureuse d’annoncer qu’elle vient de conclure une entente officielle avec le gouvernement du Canada pour administrer certains aspects du programme Emplois d’été verts. Plus précisément, cet accord signé reconnaît l’ACPL comme l’un des chefs de file de ce programme dans les secteurs cibles suivants : municipalités et autres partenaires du secteur des parcs (organismes sans but lucratif, offices de protection de la nature).

À titre de responsable du programme pour les municipalités et autres partenaires du secteur, l’ACPL gérera la prestation de subventions salariales gouvernementales (50 %) pour créer 1 000 emplois verts pour les jeunes au cours des étés 2018 et 2019. Dans ce contexte, on peut souligner que la gamme des emplois « verts » sera des plus variées, incluant l’horticulture et l’aménagement paysager, l’aménagement et l’exploitation des parcs, les emplois techniques dans les parcs, la biodiversité, l’animation des loisirs en plein air, ainsi que les ambassadeurs et interprètes. Les emplois doivent être « nouveaux », mais il y a une certaine souplesse dans ce domaine.

La subvention salariale sera plafonnée à 5 712,00 $ par emploi ou titulaire de celui-ci, l’employeur devant verser une somme équivalente en contrepartie. Les employeurs pourront fixer les salaires à leur gré, mais la subvention gouvernementale (versée par l’intermédiaire de l’ACPL) ne pourra en aucun cas dépasser 5 712,00 $ par jeune ou emploi. Les stages peuvent durer de 4 à 16 semaines. On définit les jeunes comme étant âgés de 18 à 30 ans.

Cette participation de l’ACPL s’inscrit dans le cadre de l’engagement du gouvernement du Canada énoncé dans le Budget fédéral de 2017 et qui prévoit la création de 15 000 nouveaux emplois « verts » pour la jeunesse canadienne.

L’ACPL s’engage à rendre ce processus flexible, efficace et positif pour tous les secteurs.

On publiera d’autres documents, y compris les formulaires de demande et les lignes directrices, au cours de la première semaine de février 2018.

Show news index